BeginnerIntermediateAdvanced

Dix-mille bitcoins pour deux grandes pizzas.

Cette idée peut faire sourire, mais voilà ce qui est considéré comme la première transaction en Bitcoin dans le monde réel, de l’histoire. Ce 22 mai 2010, mieux connu sous le nom de « Bitcoin Pizza Day » (journée de la pizza au Bitcoin) est le premier exemple d’utilisation du Bitcoin, qui est maintenant évalué à plus de 50 000 $ l’unité, pour acheter un produit physique. Pour obtenir ces deux pizzas, les Bitcoins furent envoyés à un volontaire en Angleterre qui a ensuite appelé une pizzeria aux États-Unis et payé 30 $ pour faire livrer deux grandes pizzas à un homme en Floride.

L’idée de la crypto monnaie

L’idée de la crypto monnaie est apparue pour la première fois à la fin des années 80. L’idée était de créer une monnaie qui pouvait être envoyée de manière intraçable et qui fonctionnait sans les entités centralisées (c.-à-d. les banques). En 1995, le cryptographeur américain David Chaum a créé une monnaie électronique cryptographique anonyme qu’il a appelée Digicash. C’est une forme précoce de paiement électronique cryptographique qui avait besoin d’un logiciel utilisateur pour retirer de l’argent d’une banque et des clés cryptées spécifiques pour envoyer l’argent à un bénéficiaire. Le Bit Gold, souvent qualifié de précurseur direct du Bitcoin, a été conçu en 1998 par Nick Szabo. Il fallait que les participants utilisent la puissance de leur ordinateur pour résoudre des puzzles cryptographiques et ceux qui parvenaient à résoudre les énigmes recevaient une récompense. Si vous combinez les concepts de Chaum et Szabo, vous obtenez quelque chose qui ressemble au Bitcoin.

Mais Szeba n’arrivait pas à résoudre le problème de la double dépense (les données numériques peuvent être copiées et collées) sans passer par une autorité centrale. Ce n’est qu’une décennie plus tard, lorsqu’une mystérieuse personne (ou un mystérieux groupe de personne) répondant au pseudonyme de « Satoshi Nakamoto » publie un livret blanc appelé Bitcoin – A Peer to Peer Electronic Cash System (Bitcoin : un système de monnaie électronique pair-à-pair), que l’histoire du Bitcoin et des crypto monnaies qui en découleront commence.

Intéressons-nous à la chronologie des faits.

Le début (2008-2010)

Le 31 octobre 2008, Satoshi Nakamoto publie le livret blanc intitulé Bitcoin – A Peer to Peer Electronic Cash System, décrivant les fonctionnalités du réseau de blockchain Bitcoin. Satoshi a officiellement commencé à travailler sur projet du Bitcoin le 18 août 2008, en achetant le nom de domaine Bitcoin.org. Bien que ce ne soit pas le sujet de cet article, il convient de noter que le Bitcoin et toutes les autres crypto monnaies n’existeraient pas sans la technologie de la blockchain.

L’histoire du Bitcoin était en marche. Satoshi Nakamoto a miné le premier bloc du réseau Bitcoin le 3 janvier 2009. Il intégra un gros titre du journal The Times sur le premier bloc afin de toujours renvoyer aux conditions économiques préalables qui menèrent à la technologie du Bitcoin. Le premier bloc de 50 Bitcoins est maintenant désigné sous le nom de Genesis Block (bloc de la Genèse). Durant les premiers mois de son existence, le Bitcoin n’avait presque aucune valeur. Six mois après les premières transactions en avril 2010, la valeur d’un Bitcoin était de 14 centimes. La pizza fut achetée en mai, et début novembre le prix de l’actif avait augmenté à 36 centimes avant de se stabiliser aux alentours de 29 centimes.

Le marché commence à prendre forme (2010-2014)

Même s’il ne valait encore pas grand-chose, le Bitcoin prouvait qu’il avait une valeur dans le monde réel. En février 2011, son prix monta jusqu’à 1,06 $ avant de redescendre à 87 centimes. Au printemps, en partie grâce à un article du Forbes sur la nouvelle « crypto monnaie », le prix de l’actif s’est envolé. Entre fin avril et début mai, le prix d’un Bitcoin était passé de 86 centimes à 8,89 $.

Le 1er juin, après la publication d’un article du Gawker parlant de l’intérêt de la communauté de vente de drogues en ligne pour cette monnaie, le prix de celle-ci a plus de triplé en une semaine pour atteindre les 27 $ environ. La valeur boursière des bitcoins en circulation était alors d’environ 130 millions de dollars. En septembre 2011, la valeur était retombée aux alentours de 4,77 $. En octobre 2011, le Litecoin vit le jour, comme d’autres concepts dérivés du Bitcoin avant lui. Ces monnaies alternatives sont souvent désignées sous le nom d’altcoins. Le Litecoin était la deuxième crypto monnaie en matière de capitalisation boursière, suivi d’assez loin par le Namecoin et sept autres crypto.

En 2012, le prix du bitcoin a augmenté de manière régulière, et en septembre de cette année, la Bitcoin Foundation fut créée pour promouvoir le développement et l’adoption du Bitcoin. Les investisseurs en capital risque financent Ripple, une nouvelle crypto monnaie.

En 2013, au milieu de problèmes fédéraux, criminels, réglementaires et logiciels, le prix du bitcoin augmenta constamment avant de finir par s’effondrer. Le 19 novembre son prix atteignit 755 $ pour rechuter à 378 $ le jour même. Mais le 30 novembre il était de nouveau remonté à 1 163 $. Cette date marque le début d’un autre crash à long terme, qui finirait par voir le prix du Bitcoin chuter à 152 $ en janvier 2015.

Les escroqueries font la une (2014-2016)

Bien qu’intentionnels, l’anonymat et l’absence de contrôle centralisé font de la monnaie numérique un milieu et une opportunité lucratifs pour les criminels. En janvier 2014, Mt.Gox, la plus grosse plateforme d’échange du monde à cette époque, s’effondra et déclara faillite, après avoir perdu 850 000 bitcoins. Bien que nous ne sachions pas exactement ce qui s’est passé, il est possible que les bitcoins aient été volés progressivement à partir de 2011, puis revendus sur plusieurs plateformes d’échange, dont Mt.Gox faisait partie, contre de la monnaie fiduciaire. Un jour l’entreprise décida de vérifier ses portefeuilles et se rendit compte qu’ils étaient vides.

Bien que ce piratage ne fût pas unique en son genre, il a servi d’avertissement et la sécurité des plateformes d’échange s’est considérablement améliorée depuis. Malgré le piratage des 7 plus grandes plateformes d’échange de crypto monnaie en 2019, les plateformes offrent maintenant plus de garanties sur leurs parts en réserve en prévision d’une attaque informatique. C’est par exemple le cas du Secure Asset Fund for Users (fonds d’actifs sécurisé pour les utilisateurs) sur Binance qui est un fonds d’urgence. Il est conseillé aux crypto traders d’utiliser un portefeuille matériel ou logiciel pour stocker leur crypto monnaie en toute sécurité plutôt que de la stocker sur une plateforme d’échange. De tels portefeuilles n’étaient pas facilement accessibles durant cette période de l’histoire de la crypto monnaie.

Le Bitcoin devient un phénomène mondial (2016-2018)

Le prix du Bitcoin a augmenté régulièrement, année après année, passant de 434 $ en janvier 2016 à 998 $ en janvier 2017. En juillet 2017, une mise à jour logicielle du Bitcoin visant à améliorer son adaptabilité et à prendre en charge le Lightning Network fut approuvée.

Une semaine après l’activation de la mise à jour en août, le Bitcoin s’échangeait aux alentours de 2 700 $ et le 17 décembre 2017 il atteignait un record historique astronomique d’un peu moins de 20 000 $.

Pendant cette période, un nouveau projet de blockchain du nom d’Ethereum faisait parler de lui dans le milieu de la crypto monnaie et occupait la deuxième place du classement des crypto monnaies sur le marché. Il a apporté à la crypto monnaie le concept de smarts contracts, ouvrant un vaste champ d’utilisations possibles et générant 200 000 projets différents. Nombre qui continue d’augmenter à ce jour. Tous ces projets utilisent la blockchain Ethereum. Ils possèdent leur propre crypto monnaie avec leurs objectifs souvent différents de ceux du Bitcoin. D’autres blockchains essaient maintenant de lutter avec Ethereum, comme Cardano ou Tezo. Pendant ce temps, le monde de la crypto monnaie continue de s’étendre et d’accroitre sa capitalisation boursière.

Explosion et possible reprise (2018-Présent)

Le bitcoin n’a pas été en mesure de maintenir son sommet historique, et l’Ethereum, qui a atteint son propre sommet historique en janvier 2018 pour une valeur d’environ 1 400 dollars a également suivi la trajectoire de son prédécesseur. Les réglementations financières et les problèmes de sécurité dus aux piratages incessants des plateformes d’échange ont contribué à ce déclin, et fin 2018, le Bitcoin était retombé à environ 3 700 dollars. Les prix ne sont toutefois pas restés à la baisse et, depuis fin 2018, le Bitcoin, ainsi que la plupart des autres crypto monnaies, Ethereum compris, ont rebondi.

Bien que la volatilité des crypto monnaies soit à la fois attrayante et possiblement dévastatrice, la technologie sur laquelle elles reposent toutes, à savoir la blockchain, a le potentiel de changer de nombreux secteurs de notre société. Qu’il s’agisse de fournir des options d’échange financier accessibles et abordables, de sécuriser vos propres fonds afin que personne d’autre que vous ne puisse y accéder, ou de fournir des données précises pour votre devis d’assurance, la technologie de la blockchain peut être utilisée dans presque tous les domaines de notre vie quotidienne. À mesure que le marché se stabilise grâce à l’amélioration des connaissances et à l’introduction de concepts tels que les stablecoins et la finance décentralisée, il est facile de s’enthousiasmer pour les investissements et le potentiel technologique, que vous soyez intéressé par le Bitcoin ou un autre projet de blockchain.

BeginnerIntermediateAdvanced
Back To Top